Filature seul ou à plusieurs ?

Publié le

Une filature peut être un exercice épuisant pour les agents sur le terrain. En effet, ils doivent être vigilent pour ne rien rater des faits et gestes, prudent pour ne pas être vus, tout en respectant les libertés fondamentales et les lois dont le code de la route et bien sûr prendre des photos.

Ainsi, lors d’une mission terrain, le fileur doit penser et faire beaucoup de choses à la fois. Seul, ça devient compliqué, voire dangereux dans certains contextes.

 

Un c’est bien, 2 c’est mieux

Avoir un binôme en mission augmente le taux de réussite. En effet, ils se complémentarisent. L’un verra des choses que l’autre n’aurait pas vues. Deux paires d’yeux valent mieux qu’une. Cela permet aussi de parer à tous problème comme les changements d’habitudes, de mode de transport etc….

Dans ce type de mission, il faut souvent trouver une solution à tout problème. Mais un fileur travaillant seul sera limité, alors que s’ils sont deux, les limite sera repoussé encore plus loin, donc la marge de manœuvre sera plus grande.

Etre à deux aide aussi pour les surveillances. Rester dans une voiture à regarder un point fixe pendant plusieurs heures n’est pas si simple. En effet, le détective ne peut pas lire, regarder son téléphone etc… Un départ de mission se fait en 3 secondes ! Avoir une personne à coté de soi permet de parler, de rester vigilent mais aussi de se relayer si le sommeil se fait sentir surtout durant la nuit.

Detective. Paris préconisera toujours les filatures terrains avec deux fileurs. Cela augmente le pourcentage de réussite de votre dossier. Nous pourrons avoir des témoignages plus précis entre autres.

 

Les missions où il faut être plusieurs

Pour certaines missions terrains, disposer plusieurs fileurs devient une nécessité.

Il peut être cité les aéroports, les gares ou autres endroits fréquentés avec beaucoup de sorties, beaucoup de personne et donc de mouvement et plusieurs modes de transports.

En effet, nous ne serons pas tout le temps à l’avance quelle sortie sera prise, et si le mode de transport est connu il doit être verrouillé

  • Métro, RER et bus : il y a plusieurs entrées et sorties et beaucoup de personne
  • Taxi : il y a plusieurs files et beaucoup d’attente
  • Uber, chauffeur privé ou personne venant chercher : la personne peut attendre à n’importe quel endroit et démarrera immédiatement.

Ainsi la perte de vue de la personne concernée risque d’être très rapide et irrémédiable. Il faut donc prévoir trois à quatre fileurs minimum avec un ou deux fileurs piétons.

Plus ces endroits seront verrouillés par nos détectives, plus la mission aura un taux de perte bas.

Detective.Paris travaille avec plusieurs fileurs automobilistes, motards et piétons qui ont l’habitude de ces situations afin de mieux vous aider.